Sélectionner une page

Blépharoplastie inférieure

Avec l’âge, il est fréquent de retrouver des poches associées à un relâchement de la peau au niveau des paupières inférieures. Ces stigmates du vieillissement peuvent être corrigés. La chirurgie des paupières inférieures ou blépharoplastie est largement pratiquée.

Elle est peu douloureuse et peut être réalisée en ambulatoire parfois sans cicatrice visible. C’est un acte purement esthétique et aucune prise en charge n’est possible.

Chirurgie des paupières inférieures : objectif

Il s’agit d’une procédure permettant de diminuer les poches et de réduire l’excès de peau afin de redonner au regard un aspect jeune et reposé. S’il existe un relâchement externe associé, le chirurgien peut le corriger.

Préparation à l’intervention de blépharoplastie inférieure

Choix concernant l’intervention

Le chirurgien décide avec le patient des différentes options concernant l’intervention :

  • Les poches : peut être réalisé seul si la qualité de la peau est suffisante. La cicatrice est alors dans la conjonctive (bord interne de la paupière) et donc invisible : c’est la voie d’abord dite « trans-conjonctivale ».
  • L’excès de peau : il est variable d’un individu à l’autre. Il implique une cicatrice sous le rebord ciliaire qui est très discrète. Il convient cependant que la laxité de la paupière ne soit pas trop importante afin d’éviter un ectropion (si tel est le cas, un geste sur le bord externe est nécessairement associé).
  • Le canthus externe (angle externe de l’œil) : il peut vieillir le regard lorsqu’il est tombant. Un geste de canthopexie externe peut alors être discuté.
  • L’aspect creusé du cerne : peut être corrigé par l’injection d’acide hyaluronique en consultation ou bien par une injection de graisse (lipofilling) pendant une blepharoplastie.

Consultations préopératoires

Un minimum de deux consultations est nécessaire à 15 jours d’intervalle. Le chirurgien recherche les raisons qui poussent le patient à se faire opérer et recueille l’ensemble des éléments médicaux indispensables au bon déroulement de l’intervention. Un examen clinique permet de déterminer avec le patient les objectifs de la chirurgie. 

Se faire opérer dans les meilleures conditions

Le patient doit être informé clairement des objectifs de la chirurgie et des cicatrices afin d’être opérée dans les meilleures conditions.

En cas de ptosis ou de troubles visuels, une consultation avec un ophtalmologue peut être nécessaire.

L’opération de palpébroplastie inférieure

Avant le bloc, le chirurgien réalise les marquages qui le guideront durant l’intervention.

La procédure se déroule sous anesthésie locale ou générale et dure entre trente et quatre-vingt-dix minutes selon les gestes à réaliser. Le chirurgien performe l’intervention des deux côtés en respectant ce qui avait été décidé avec le patient en consultation.

Il vérifie ensuite la symétrie et l’harmonie du résultat avant de réaliser sa suture (absente en cas d’abord trans-conjonctivale).

Les fils utilisés en cas de suture sont non résorbables et retirés en consultation par le chirurgien une semaine plus tard.

Aucun pansement n’est nécessaire.

La chirurgie des paupières inférieures : suites opératoires

Durée d’hospitalisation

L’intervention se déroule en ambulatoire. Le patient est convoqué le jour du bloc quelques heures avant à jeun et ressort le jour même après contrôle du chirurgien.

Il est conseillé d’apporter des lunettes de soleil pour faciliter votre sortie de la clinique.

Douleurs post-opératoires

L’intervention est peu douloureuse. Des antalgiques adaptés sont systématiquement prescrits pour soulager l’inconfort.

Blépharoplastie inférieure : cicatrices

Elles se situent soit dans la conjonctive ou elles sont invisible soit sous le rebord ciliaire ou elle sont très discrètes. 

Consignes post-opératoires précoces

Des conseils simples sont donnés au patient pour limiter l’œdème post-opératoire : comprimés d’Arnica, application de sérum gelé (placé au réfrigérateur) sur des compresses et surélévation du visage la nuit pendant les deux premiers jours.

Des soins sont réalisés quotidiennement après la douche à domicile par le patient  selon un protocole à base de sérum et de pommade ophtalmique établi par le chirurgien.

Le premier rendez-vous de contrôle a lieu après une semaine pour retirer les fils de sutures. Les ecchymoses sont présentes pendant environ dix jours.

Consignes postopératoires à distance

La protection solaire des cicatrices est nécessaire dans l’année qui suit l’intervention (lunettes de soleil) en cas de cicatrice sous ciliaire.

Des contrôles sont effectués à un mois, trois mois et un an post-opératoire.

Le résultat définitif de l’intervention peut être apprécié trois à six mois plus tard en raison de l’œdème post-opératoire.

Blépharoplastie inférieure : précautions post opératoires

Le sauna, hammam, les bains y compris en piscine ou eau de mer ne sont possibles qu’après cicatrisation complète un mois après le geste.

Le maquillage n’est autorisé qu’après avis auprès du chirurgien, en général après une quinzaine de jours en cas d’abord sous ciliaire ou immédiatement en cas d’abord trans-conjonctival.

Informations complémentaires sur la palpébroplastie inférieure

Les gestes associés

Une injection de graisse (lipofilling) peut être associée à l’intervention en cas de cerne creux.

Dans le cadre d’une chirurgie de rajeunissement du visage, une chirurgie des paupières supérieures ou un lifting cervico-facial peuvent être réalisé dans le même temps.

Complications éventuelles

Bien qu’exceptionnelle, une complication peut survenir (hématome, infection, désunion).

La complication propre à cette intervention est l’ectropion c’est-à-dire l’éversion de la paupière secondaire à la rétraction cicatricielle. Elle reste rare et peut être prévenue avec une bonne analyse préopératoire. Elle peut se corriger avec des massages la plupart du temps.

Blépharoplastie inférieure : tarifs

Il s’agit d’une chirurgie esthétique non remboursée. Le devis dépendra de plusieurs paramètres (choix de la structure de soins, de la complexité de la chirurgie, des gestes associés éventuels) et sera fourni au patient en consultation.

Une grille tarifaire approximative est disponible sur le site.

Arrêt de travail

L’intervention n’étant pas prise en charge par l’assurance maladie, aucun arrêt de travail ne peut être délivré. Il est donc nécessaire de prévoir un temps de congé après l’intervention d’une durée de sept à dix jours.

La récidive

La blépharoplastie inférieure va permettre de rajeunir et de donner un coup d’éclat au regard sans stopper le vieillissement. Il est donc possible de voir réapparaitre un excès des poches ou un excès de peau quelques années après l’intervention. Une nouvelle chirurgie reprenant les mêmes cicatrices peut être à nouveau réalisée.

Liens utiles

    Le Docteur Harold Chatel

    Chirurgien esthétique et plasticien spécialiste de la chirurgie du visage, pratique également des interventions de chirurgie de la silhouettte et de chirurgie du sein, exerçant à Paris 16ème.

    Les autres chirurgies du visage

    Rajeunissement du visage

    Injection de graisse / lipofilling

    Oreilles décollées (otoplastie)

    Plastie du lobe d’oreille

    Rhinoplastie

    Lipoaspiration du cou

    Médecine esthétique